page suivante13 Très petits insectes (quelques mm) aux ailes très étroites, bordées de longues franges; extrémité des pattes pourvue d'une vésicule. Thrips (Thysanoptères) - ailes différentes. (cf 14)
14 Ailes translucides, glabres ou avec quelques poils; nervures toujours bien visibles; partie membraneuse des ailes colorée. (cf 16) - ailes recouvertes de poils, écailles ou d'une poudre cireuse qui cachent presque complètement les nervures. (cf 15)
15 Ailes relativement grandes, couvertes d'écailles généralement multicolores; quand elles sont en partie transparentes, le corps est toujours écailleux; pièces buccales absentes ou transformées en trompe enroulées Papillons (Lépidoptères) -ailes très velues, unicolores (généralement grises ou brunes); pas de trompe. Phryganes (Trichoptères) - petits insectes; ailes couvertes d'une poudre cireuse; pièces buccales suceuse. Aleurodes (Homoptères en partie)
16 Appareil buccal suceur ou tête allongée en bec. (cf 17) - appareil buccal broyeur tête pas allongée. (cf 18)
11 Pattes de forme normale; corps aplati; le pronotum cache la tête Blattes (Blattoptères) - pattes antérieures "ravisseues", transformées pour la chasse, tenue relevées (posture caractéristiques) Mantes (Mantoptères)
17 Tête nettement allongée; antennes longues; ailes partiellement tachetées; pattes longues; appareil buccal broyeur. Panorpes (Mécoptères) - tête pas allongées; antennes courtes; appareil buccal piqueur-suceur; petits insectes; ailes peu nervurées. Pucerons (Aphidina) ou insecte plus grands; nervures alaires en réseau; corps massif. Cicadelles ou pucerons (Homoptères en partie)
12 Moitié interne des ailes antérieures membraneuse, moitié externe cornée; insectes terrestres ou aquatiques. Punaises (Hétéroptères) - ailes antérieures entièrement épaissies, disposées en toit au-dessus du corps; insectes capables de sauter; jamais dans l'eau. Cicadelles (Homoptères en partie)
10 Abdomen pourvu d'appendices en forme de pinces ailes antérieures très courtes. Perce-oreilles (Dermaptères) - abdomen pourvu d'appendices disposés obliquement. (cf 11)
Clé des ordres, page 2
Page précédentehaut de page
18 Nervures alaires formant un réseau dense relié à de nombreuses nervures transversales. (cf 19) - nervures transversales peu nombreuses ou, chez les très petites espèces, nervures longitudinales peu nombreuses et pas de "cellules" fermées. (cf 24)