page suivante Description des différents ordres
Groupe des insectes primitifs : Aptérygotes. Insectes primitivement sans ailes, contrairement à ceux qui sont devenus secondairement aptères (sans ailes). D’autres caractères communs à ces insectes sont l’existence de vestiges de pattes sur l’abdomen et la succession des mues pendant toute l’existence. Pas de copulation : le sperme est déposé à terre et la femelle le recueille. -Sous-classe des Entognates. Appareil buccal enfoncé dans la tête. Les trois ordres suivants en font partie. Ordre des Diploures Très petits insectes atteignant 10 mm ; longues antennes ; présence de cerques plus ou moins longs, articulés ou non. Corps faiblement pigmenté ; vivent dans le sol (milieu humide et obscur). Cosmopolites. Environ 500 espèces. Un petit nombre en Europe. Ordre des Protoures Très petits insectes ne dépassant pas 2 mm de long. Pas d’antennes ni d’yeux. Première paire de pattes tournée en avant, pourvue de soies sensorielles jouant le rôle d’antennes. Corps allongé, formé de 12 segments. Vivent dans le sol. Environ 140 espèces connues. Un petit nombre en Europe. Ordre des Collemboles Petits insectes (10 mm au maximum) parfois vivement colorés ; 6 segments abdominaux. Tête pourvue d’antennes et de petits yeux composés. Un organe de saut fourchu, rabattu sous l’abdomen au repos, utilisé pour fuir en cas de danger. Vivent dans les couches superficielles du sol et peuvent être très nombreux : jusqu’à 400 000 au mètre carré. Habitat et régime très varié. Ont une grosse importance pour la formation de l’humus. Environ 4 000 espèces dont 300 en Europe centrale. -Sous-classe des Ectognathes. Appareil buccal articulé librement sur la capsule céphalique. A ce groupe appartiennent deux ordres d’Aptérygotes mais aussi tous les insectes ailés. Ordres des Zygentomes, lépismes Avec les Archaeognathes, ils forment un groupe dont les membres se distinguent surtout par la forme des pièces buccales et des yeux, c’est pourquoi nous citerons leurs caractères communs. Ce sont de petits insectes (maximum 20 mm) recouverts d’écailles ; l’abdomen est terminé par 3 appendices, 2 cerques et un filament terminal ; longues antennes, petits yeux composés chez les lepismes, mais pas d’ocelles ; seulement des ocelles chez les Archaeognathes. Chez nous, les premiers vivent surtout dans les bâtiments, les autres en nature. Environ 250 Arcgaeigbatges et 300 Zygentomes. En Europe centrale, environ 15 Archaeognathes. En France, 9 lépismes.
haut de page
Retour à l'index
Seront décrits dans ces pges les ordres suivants : Groupe des insectes primitifs : Aptérygotes - Diploures - Protoures -Collembloles -Zygentomes, lépismes Groupe des insectes ailés : Ptérygotes - Ephéméroptères, éphémères - Odonates, libellules, demoiselles - Plécoptères, perles - Embioptères, embies - Dermaptères, forcules (perce-oreilles) - Mantoptères, mantes - Blattoptères, blattes (cafards) - Isoptères, termites - Chéleutoptères, phasmes, phyllies - Orthoptères, criquets, sauterelles, grillons - Psocoptères, psoques - Phtiraptères, poux - Thysanoptères, thrips - Hétérotprèes, punaises - Homoptères, pucerons, cigales, cochenilles - Mégaloptères, sialis - Raphidioptères, raphidies - Planipennes, hémérobes, chrysopes, fourmillons - Coléoptères - Strepsiptères - Hyménoptères, abeilles, guêpes, fourmis - Trichoptères, phryganes - Lépidoptères, papillons - Mécoptères, panorpes, borées - Diptères, mouches, taons, moustiques - Siphonaptères, puces