De Gradation à Oothèque
Page suivantehaut de page
Page suivanteGlossaire insectes, page 2
Page précédenteGradation . Augmentation considérable d’une population d’insectes par suite de circonstances favorables ; synonyme de pullulation. Haltères . Petits organes de l’équilibre qui remplacent les ailes postérieures chez les Diptères. Hémimétaboles . Insectes à métamorphoses incomplètes (les larves ressemblent progressivement aux adultes ; il n’y a pas de stade nymphal). (Exemple : Ephéméroptères, Plécoptères, Odonates, Orthoptères, Bloattoptères, Embioptères, Psocoptères, Hétéroptères, Homoptères). Hexapodes . Nom donné aux insectes car, typiquement, ils ont 6 pattes. Holométaboles . Insectes à métamorphoses complètes. Au stade larvaire succède un stade nymphal (chrysalide chez les Lépidoptères). (Exemple : Coléoptères, Strepiptères, Hyménoptères, Mégaloptères, Raphidioptères, Planipnnes, Mécoptères, Trichoptères, Lépidoptères, Diptères, Sphonaptères). Hôte . Organisme végétal ou anima aux dépens duquel vit une espèce parasite Hyperparasite . Parasite qui vit aux dépens d’un autre parasite. Ce phénomène caractérise certains Hyménoptères. Imaginal . Qualificatif appliqué au dernier stade du développement des insectes (insecte parfait, ou adulte ou imago). Imago . Insecte adulte, insecte parfait, insecte qui a achevé son développement. Interstrie . Espace situé entre deux stries (terme employé pour décrire la structure des élytres, notamment chez les Coléoptères. Jumelles (espèces). Espèces très voisines par l’aspect et le comportement mais néanmoins distinctes par leurs exigences en ce qui concerne l’habitat, la nourriture etc. Labium . Lèvre inférieure des insectes Labre . Lèvre supérieure des insectes. Larve . L’un des stades du développement des insectes. La larve est le stade pendant lequel l’insecte grandit. Les larves des insectes hémimétaboles ressemblent aux adultes, celles des insectes holométaboles en diffèrent considérablement. Mandibules . Pièces buccales paires des insectes. Situées au-dessus des mâchoires. Leur forme varie selon le mode de nutrition. Maxilles (=mâchoires). Pièces buccales des insectes situées au-dessous des mandibules. Leur forme varie selon le mode de nutrition. Mélolonthiforme . Nom donné aux larves qui ressemblent à celles des hannetons. Ce sont des larves corpulentes, arquées, dont les pattes thoraciques sont peu développées. Membrane . Chez les Hétéroptères, partie de l’aile antérieure la plus éloignée du corps et possédant des nervures. Mésothorax . Partie centrale du thorax des insectes. Le mésothorax porte, normalement, une paire d’ailes et une paire de pattes. Métamorphoses . Ensemble des transformations qui affectent un insecte au cours de son développement. Elles peuvent être complètes ou incomplètes. Elles n’existent pas chez les insectes Aptérygotes (Protoures, Collemboles, Diploures, Thysanoures). Métathorax . 3ème partie (postérieure) du thorax des insectes Il porte, normalement, une paire d’ailes et une paire de pattes. Miellat . Excrément des pucerons, riche en sucre et recueilli par les fourmis et les abeilles, des guêpes et des mouches auxquelles il sert de nourriture. Mimèse . Imitation par un animal, d’un élément du milieu où il vit (exemple : imitation d’une feuille ou d’une tige. Les phasmes qui ressemblent à des baguettes donnent de bons exemples de mimèse). Mimétisme . Imitation d’un animal par un autre. Le mime imite un modèle qui est généralement bien protégé contre les prédateurs par son goût désagréable ou la possession d’un aiguillon venimeux (exemple de mime : les sésies, papillons qui imitent des guêpes). Monoliformes . Antennes dont les articles ressemblent aux grains d’un chapelet. Nymphe . Chez les insectes holométaboles, 3ème stade du développement. Durant le stade nymphal, l’insecte ne grandit pas mais son organisme est le siège de transformations considérables à l’issue desquelles l’imago (insecte parfait) est constitué. Ocelle . Œil simple généralement situé au sommet de la tête des insectes (les ocelles manquent souvent chez les imagos ; leur nombre est variable). Nom donné aux taches en forme d’œil présentes sur le corps ou les ailes de certains insectes (papillons, chenilles). Ommatidie . Elément des yeux composés des insectes adultes. Chaque œil en comporte généralement un grand nombre (de quelques centaines à plus de 20 000). Oothèque . Etui dans lequel sont enfermés les œufs de certains insectes (Orthoptères, Blattoptères, Mantodea). Cet étui est une sécrétion durcie. Ordre. Subdivision de la classification qui comprend une ou plusieurs familles. Ainsi, l’ordre des Plécoptères comprend environ 14 familles.